Logo pour version téléphone
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Création de jardins familiaux

A l’initiative de la ville, des jardins familiaux ont été créés rue de Vaussoudun.

Cet engagement de l’Agenda 21 communal et du projet municipal vise à favoriser le lien social et intergénérationnel et à soutenir les démarches en faveur d’une agriculture de proximité.

Cette initiative de la municipalité est un engagement de l’Agenda 21 communal (Action n°11) et du projet municipal. Il s’inscrit avec d’autres actions, comme l’approvisionnement en produits locaux pour la restauration scolaire, en faveur du soutien à une agriculture de proximité. Le terrain retenu est situé dans le val, rue de Vaussoudun, à proximité des serres municipales et du terrain accueillant le rucher pédagogique créé par la ville. C’est dans ce cadre paysager que la ville a fait l’acquisition de parcelles ces dernières années pour y aménager dans un premier temps un espace de 2100 m² destiné à recevoir les jardins familiaux.

Les services municipaux ont réalisé les travaux de viabilisation avant l’été 2016 (places de stationnement, chemin, réseau d’eau). Douze parcelles d’un peu plus de 100 m² chacune ont été aménagées. Les abris de jardin ont été installés à l’automne 2016. Ces derniers ont une surface de 6 m² par parcelle et sont prolongés par un auvent. La conception du projet et notamment son insertion paysagère a été confiée à l’atelier d’architecture Taïga. Les jardiniers disposent d’un accès à l’eau, d’un composteur, d’un récupérateur d’eau et de toilettes sèches. Les jardins seront cultivés dans le cadre d’une démarche raisonnée, l’utilisation des pesticides étant proscrite.

Les jardiniers s’engagent à respecter le règlement intérieur et la charte d’environnement associée. Cette action s’inscrit dans le prolongement des engagements pris par la ville en faveur de la protection de la biodiversité.

Le loyer annuel demandé est d’environ 100 euros pour une période courant du 1er novembre au 31 octobre. L’affectation des parcelles est orientée en priorité pour les résidents de la commune ne disposant pas de jardin. La gestion des terrains est confiée à l’association orléanaise pour les jardins ouvriers et familiaux (AOJOF). Les jardins sont en cours d’attribution auprès des personnes qui en ont fait la demande et pourront être cultivés au plus tard à la fin de l’hiver 2017.

Ce projet bénéficie du soutien financier de la Région Centre-Val-de-Loire.