Logo pour version téléphone
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le festival de Sully et du Loiret

La 49ème édition passe à La Chapelle-Saint-Mesmin !

Le festival de Sully, c’est quoi ?

Le Festival de musique de Sully et du Loiret est né sur les berges de la Loire. Tout a commencé en 1973, à Sully-sur-Loire, grâce à une poignée de passionnés qui ont posé les bases de ce qui deviendra, au fil des ans, l’un des plus beaux rendez-vous musicaux français. Le Festival de musique de Sully et du Loiret est donc une expérience musicale inédite, prolongée par un voyage à travers les sites emblématiques et chargés d’histoire du Loiret. Cette 49ème édition, répartie dans onze communes, offrira aux festivaliers et amoureux de la musique un rendez-vous en proximité et dans les incontournables du patrimoine loirétain.

Quel est le programme ?

La programmation ne déroge pas à l’éclectisme des précédentes éditions, entre grands maîtres du romantisme, bandes originales, spirituals, rythmes folk-soul ou wassoulou. Cette édition accueillera notamment les représentants de la jeune génération : Marie-Laure Garnier, Thibaut Garcia, les soeurs Berthollet ; mais aussi le clarinettiste à l’immense carrière Michel Portal, la grande voix malienne Fatoumata Diawara, et le groupe new wave et pop rock Cock Robin.

La Chapelle-Saint-Mesmin, mercredi 8 juin, 20h30, à l’église Saint-Mesmin

Ce programme est un voyage autour de ce thème des maitres chanteurs : les oiseaux, qui sont peut être à l’origine de la musique humaine et du chant. C’est une rencontre « Ancien et nouveau monde », entre l’Amérique précolombienne et Pierre Hamon, et la fantaisie unique des chanteurs d’oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse, sous le signe tutélaire de l’oiseau.

Le spectacle « Syrinx, un rêve d’envol » évoque la force du chant d’oiseau dans les différentes cultures orientales ou occidentales. Syrinx désigne à la foi l’organe sonore des oiseaux et aussi la flûte de pan qui est la flûte emblématique de l’Amérique Andine.

Les Chanteurs d’Oiseaux Jean Boucault et Johnny Rasse sont reconnus comme les plus grands imitateurs de chants d’oiseaux sans appeaux. Leur technique d’imitation fait écho à des techniques primitives de chant et n’utilise que des techniques de souffle-voix, diphonie, voix aspirée, chant trillé, sifflement haute fréquence, sifflement en bourdon et chant percussif. Ils offrent un répertoire de milliers de sonorités d’oiseaux des cinq continents.

Réservations et tarifs sur le site du festival.